CENTRE SOCIO-CULTUREL – LUXEMBOURG

Le Cercle Cité tire son nom de l’ancien Cercle littéraire. En 1909, les premiers services municipaux sont donnés dans le nouveau « palais municipal ». C’est bien plus tard que la Ville de Luxembourg fait appel à notre bureau et la première phase de sa transformation qui commence en 2005 pour durer jusqu’en 2008. Il s’agit de repenser le fonctionnement du Cercle Municipal, tout au moins la partie en périphérie de la salle Flamande et ce, sur les différents étages. L’accessibilité aux personnes à mobilité réduite est rendue possible. La cuisine avec ses dépendances a gagné en efficacité. Compte tenu de la vétusté de la cuisine existante et afin de pouvoir inclure les nombreuses connexions verticales, la cour intérieure a été condamnée au bénéfice d’un gain substantiel de surface par étage. Une passerelle vitrée fait désormais le lien entre le Cercle Municipal et le Centre socio-culturel, le « Cercle Cité ».

Entre 2008 et 2011 s’opère une deuxième phase de transformation du Cercle Municipal. Elle prend en considération l’ensemble des locaux, permettant un fonctionnement complet et rationnel tant des installations de sécurité (contrôle d’accès, circulation, détection incendie, sonorisation) et des installations techniques telles que la ventilation, le courant à faible et à basse tension et le multimédia. Les sanitaires publics ont été réaménagés, des bureaux pour différents services sont installés et les salles autour de la Grande Salle de Réception ont été rénovées. L’ancien Ratskeller a été transformé en salle d’exposition.
De l’autre côté de la passerelle, le langage architectural que nous avons proposé pour le Cité fait appel à des notions de transparence et de légèreté et qui par contraste s’associent parfaitement au Cercle Municipal. Le caractère “monumental” et historique de celui-ci ne s’en trouve que revitalisé.

Le Cité propose des services telles que la consultation de livres, une médiathèque, un cybercafé, une salle d’exposition, une salle de conférence et de projection cinématographique. Il se distingue par ses différents types d’ambiance. L’enjeu majeur était d’assurer l’accessibilité de l’espace socio-culturel afin d’affirmer sa présence dans le centre de la ville de Luxembourg.

L’amphithéâtre, tel une grosse bulle, est visible de l’extérieur puisque la façade est transparente sur 3 étages et est remarquable par sa technique atypique. Placé dans une boîte rouge, suspendu et débordant sur la toiture, l’amphithéâtre est en relation directe avec la rue. Il constitue une enseigne directe sur la rue, une image non figée accusant sa présence et son importance pour les passants.